Dernière mise à jour: 15/05/2017

Le DPI - Quoi, pourquoi et pour qui?

Si vous souhaitez avoir un enfant, mais que vous êtes à risque detransmettre une anomalie génétique, vous pouvez vous adresser à l’UZ Brussel pour un traitement spécifique: le DPI ou diagnostic préimplantatoire.
Au courant de la procédure DPI, les embryons obtenus par fécondation in vitro (FIV) sont soumis à une analyse génétique
avant d’être transférés dans l’utérus.

L’UZ Brussel savoir-faire dans le DPI

Le tout premier DPI a été réalisé en Grande-Bretagne en 1990. Depuis lors, le DPI est appliqué dans des centres spécialisés du monde entier, y compris à l’UZ Brussel depuis 1993.
Aujourd’hui, notre clinique DPI est d’ailleurs l’un des plus grands centres d’Europe.

L’UZ Brussel est aussi reconnu pour sa recherche scientifique sur les enfants nés à la suite d’un traitement DPI: nous sommes en effet l’un des rares centres au monde à avoir suivi systématiquement tous les bébés que nous avons aidés à venir au monde grâce à ce traitement. Pour la clinique DPI, ce suivi post-natal est indissociable du traitement.


Pour qui?

Le traitement DPI se destine spécifiquement aux candidats parents à haut risque de transmettre une anomalie génétique à leur enfant ou aux candidats parents dont la fertilité est réduite suite à un problème génétique. Malheureusement, toutes les maladies génétiques n’entrent pas encore en considération pour le DPI, mais quand même déjà un très grand nombre.

Il est essentiel que nous disposions d’informations suffisantes sur la maladie, de manière à savoir quelle anomalie génétique nous devons rechercher. 
C’est pourquoi nous demandons le rapport original du centre génétique dans lequel l’anomalie génétique est clairement décrite.
Il arrive aussi souvent que nous ayons besoin d’échantillons de la famille et – dans ce cas – du rapport génétique original des membres de la famille (touchés également par cette anomalie).

Le développement d’un test DPI est spécifique à un seul couple dans son contexte familial et demande donc pas mal de temps. Cela peut être frustrant car dans le désir d’enfant, le temps est un facteur crucial.
Pour des affections pour lesquelles nous avons développé un test DPI dans le passé, nous pouvons généralement maintenir la phase préparatoire relativement courte. Mais ce n’est pas le cas pour de nouvelles maladies, généralement orphelines. Dans ce cas, il y a hélas une liste d’attente qui détermine quand nous pouvons réellement commencer à développer le test.

Vous voulez savoir comment le traitement se déroule ? Cliquez sur ‘parcours préliminaire’ pour en savoir plus.