Dernière mise à jour: 16/05/2017

DPI aneuploïdie

Dans le DPI aneuploïdie (dépistage préimplantatoire d’aneuploïdie), nous comptons une partie ou l’ensemble des paires de chromosomes dans une ou plusieurs cellules de l’embryon. Les embryons avec un nombre anormal de chromosomes sont dits «aneuploïdes», ce qui a donné le nom à cette technique de dépistage. Les embryons aneuploïdes ne sont pas transférés dans l’utérus, car ils ne sont pas viables ou ils peuvent donner des enfants souffrant de divers problèmes.

La différence entre DPI et DPI aneuploïdie

Dans le cas d’un DPI, nous ciblons nos recherches sur une anomalie génétique héréditaire bien définie: notre personnel de laboratoire connaît à l’avance l’anomalie qu’il doit rechercher sur tel chromosome ou tel gène.
Dans le cas du DPI aneuploïdie, nous comptons les chromosomes dans les cellules prélevées sur l’embryon.

Le DPI aneuploïdie nous permet dès lors de sélectionner les embryons non seulement sur la base de leur morphologie (forme et nombre de cellules), mais également sur la base de leur contenu chromosomique.


Analyse des embryons et transfert d’embryons

Pour le DPI, nous avons vu sous la biopsie embryonnaire et le transfert d’embryons chaque fois deux options.

Dans le cadre d’un DPI aneuploïdie, nous donnons la priorité à l’analyse génétique réalisée après une biopsie au 5e jour après la fécondation, car elle nous fournit plus de cellules, et donc plus d’ADN, à analyser.

Il est également possible de faire une biopsie le 3e jour suivi d’une analyse avec les mêmes micro-puces. Dans les deux cas, les embryons seront congelés pendant que l’analyse des cellules prélevées a lieu. Ensuite, le transfert des embryons « normaux » est programmé lors d’un cycle ultérieur non stimulé, après avoir reçu les résultats du dépistage du médecin-généticien.

Cependant, si le nombre d’embryons disponibles le troisième jour est limité, vous pouvez opter - en concertation avec votre médecin – de laisser tomber le dépistage génétique avant le transfert des embryons disponibles dans l’utérus.